đź”· Parlons peu, parlons salaires





03 fĂ©vrier 2020 /// L’actu de la profession
Une piqûre
de rappel

Pourquoi ne piquons-nous pas français ? L’arrĂŞt concomitant d’un des projets de l’institut Pasteur et l’accident industriel de Sanofi dans la conception d’un vaccin anti-Covid hexagonal sont les symptĂ´mes d’un mal un peu plus profond. 
Système sous perfusion. Cette pathologie de la recherche est connue, c’est la sous-financite chronique sclĂ©rosante, qui sĂ©vit en particulier dans des secteurs oĂą l’inattention se paie cher, pointent les services du premier ministre.
Des primes, dĂ©prime. Mais commençons par le commencement : avec des salaires un tiers infĂ©rieur Ă  ceux de vos collègues Ă©trangers, il fallait donc vous augmenter. C’est notre sujet du jour.
Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews

 PS.  Avez-vous accordĂ© un instant Ă  Matilda ? Si ce n’est pas encore le cas, il est toujours temps.


Si vous n’avez que 30 secondes



A partir d’ici 5 mn de lecture sans tĂ©lĂ©objectif.


Surveillez vos fiches de paie


L’accord de revalorisation des primes et des carrières devient rĂ©alitĂ©.


L’argent ne fait pas le bonheur…
mais y contribue
Passez au paiement. L’annonce avait Ă©tĂ© faite en grandes pompes sur le perron de Matignon en octobre dernier : les primes des chercheurs — et certains autres personnels — allaient ĂŞtre revalorisĂ©es dès 2021. Si ces “revalos” exclusivement sous forme de primes n’ont pas Ă©tĂ© versĂ©es en janvier pour des raisons techniques, elles le seront Ă  partir de fĂ©vrier ou mars jusqu’à juin, en fonction des Ă©tablissements.
Pied au plancher. Ministère et syndicats signataires (Sgen-CFDT, SNPTES, Unsa) ont mis sur pied hier le comitĂ© de suivi de la mesure (c’est pourquoi on vous en parle). Rien n’a changĂ© par rapport au texte d’octobre (qu’on vous remet pour mĂ©moire) Ă  deux mesures près, annoncĂ©es hier.
Vente pyramidale. Ce ne sont pas 400 maĂ®tres de confĂ©rence qui seront nommĂ©s professeur l’annĂ©e prochaine mais bien 800 (ce qui a Ă©tĂ© saluĂ©). Et, dans cinq ans au lieu de sept, les universitĂ©s compteront 40% de prof et 60% de maĂ®tres de confĂ©rence. Cela s’appelle du repyramidage et cela n’a rien d’Ă©gyptien.
Augmentations Ă  venir. Petit rappel sur les montants de ces augmentations, qui concerneront la PRES pour les enseignants chercheurs et la PR pour les chercheurs (trop de dĂ©tails ici), parce qu’elles sont tout de mĂŞme significatives :
  •  la prime de recherche (PR)  passe Ă  1840 € pour les profs et 2350 euros pour les maĂ®tres de confĂ©rence (6400€ en 2027) ;
  •  la prime de recherche et d’enseignement supĂ©rieur  (PRES) passe cette annĂ©e à 1620 € pour les directeurs de recherche et 2220 € pour les chargĂ©s de recherche (6400€ en 2027) ;
  • des requalifications sont prĂ©vues personnels techniques de recherche (ITRF).
 Des critiques malgrĂ© tout  Si les signataires parlent d’accord historique, les non signataires dĂ©noncent des demi-mesures, demandent toujours le retrait de la LPR et protestent en appelant Ă  grève demain 04 fĂ©vrier (dans le cadre d’un mouvement plus large prĂ©vu depuis plusieurs semaines).


 Des infos en peu de mots  Rendu en juillet, publiĂ© il y a quelques jours, ce rapport sur le choix et la poursuite de carrière après le doctorat fait le point sur ce qui attend les chercheurs après la thèse mais prĂ©vient : « des prĂ©jugĂ©s tenaces perdurent ». A noter que le ministère rĂ©flĂ©chit Ă  une plateforme de suivi des docteurs (on vous en dira plus dès que possible) ////////// Le CEA est une grande maison mais peut s’amĂ©liorer sur quelques points, dont son mode de fonctionnement peu agile ou son manque de transversalitĂ©, relève le rapport du HcĂ©res qui l’a Ă©valuĂ© de la tĂŞte au pied //////////


Un chiffre plutĂ´t qu’un long discours
 7,5% 
C’est la proportion des prĂ©sidents d’universitĂ© qui s’appellent Philippe. Par ailleurs, un prĂ©sident d’universitĂ© sur cinq est une femme… et, oui, c’est peu. Ca, on le sait grâce au travail des journalistes de la rĂ©daction d’AEF Info. 


 Le Journal officiel au pas de charge  La lecture du JO est parfois dĂ©licieuse : voici la mise Ă  jour de tous les termes techniques concernant la filière hydrogène. Vous saurez maintenant quoi dire (et surtout comment) //////// Les fonctions de directeur de l’Ecole des chartes sont susceptibles d’ĂŞtre vacantes à compter du 1er septembre prochain. IntĂ©ressé·e·s ? //////// Inria recrute neuf chargĂ©s de recherche de classe normale et quinze directeurs de recherche de 2nde classe en son sein ////////


 Ils actualisent leur CV  Encore une nomination au cabinet de FrĂ©dĂ©rique Vidal, en la personne de Mehdi Gmar, conseiller en charge de la recherche et de l’industrie //////// Et une volĂ©e de nominations de professeur des universitĂ©s, il faut s’attendre Ă  d’autres volĂ©es dans les semaines Ă  venir //////// Dominique Michelet s’installe au fauteuil d’AcadĂ©micien des inscriptions et belles-lettres de VĂ©ronique Schiltz, devenu vacant //////// Quatre nominations au ComitĂ© national de la recherche scientifique (CoNRS) //////// FrĂ©dĂ©rique Sachwald, directeur de dĂ©partement au HcĂ©res, est renouvelĂ©e dans ses fonctions pour une durĂ©e de quatre ans //////// GwenaĂ«lle Verscheure est nommĂ©e directrice gĂ©nĂ©rale des services (DGS) de l’universitĂ© Sorbonne Paris-Nord //////// Christophe Guy, est nommĂ© directeur de l’universitĂ© de technologie de Compiègne, pour un mandat de cinq ans ////////


Et pour finir

—
ChĂ©rissons nos flocons pendant qu’il est encore temps. Le Smithsonian met Ă  l’honneur des photos, en ultra haute rĂ©solution, de ces bijoux descendus du ciel rĂ©alisĂ©es par le chercheur / cuisinier / photographe Nathan Myhrvold.