Frédérique Vidal attendue au tournant

— Le 30 août 2019
Fin de l’été en pente douce pour la ministre de la Recherche, qui a accueilli la sixième place de la France au classement de Shanghaï positivement. La vraie question étant : quelle place aurait la France si le budget de la recherche publique atteignait 1% du PIB, comme le préconise l’Académie des sciences, entre autres ? Avec la loi de programmation de la recherche en préparation, la ministre entame le grand moment de son mandat. Si l’enseignement supérieur et la recherche sont bien « au cœur de tous les défis que notre pays doit relever, de toutes les priorités que le Président de la République a fixées pour la nation », comme la ministre l’a déclaré le 27 août devant les présidents d’université, elle s’est encore retranchée derrière la concertation en cours pour n’avancer aucun budget. Mais ce temps est maintenant compté car celui des arbitrages arrive. Tic, tac, tic, tac.

À lire aussi dans TheMetaNews

La longue odyssée d’Odyssée

Aujourd’hui, en recherchant “odyssée” sur internet, la première occurrence que vous renverra Google est peut-être comme chez nous une plateforme de vidéos avec des contenus complotistes. Ce sera bientôt, si tout va bien, votre nouvelle plateforme pour candidater aux...

La recherche argentine clouée au pilori

« La science n’est pas chère, c’est l’ignorance qui l’est », peut-on lire sur les pancartes brandies par les chercheurs devant le Polo Cientifico [le ministère de la Recherche, NDLR] le 14 février dernier à Buenos Aires, en Argentine. Depuis quelques mois, les...

Fin de vie nébuleuse pour Galaxie

Pour vous, utilisateurs et utilisatrices de Galaxie, la plateforme est le passage obligé pour toute candidature à des postes d’enseignants-chercheurs (on vous en beaucoup parlé cette année avec notre série concours), mais aussi pour la qualification ou les primes. Si...