Laissez-nous vous présenter Camille Noûs

— Le 17 avril 2020
Cette illustre inconnue, en réalité un avatar de RogueESR, veut à elle seule incarner le collectif dans la recherche. Voici comment.

Vous allez entendre parler de Camille.
Cette action a été lancée par le collectif RogueESR afin d’« affirmer le caractère collaboratif et ouvert de la création et de la diffusion des savoirs ». Elle consiste à ajouter Camille Noûs à la liste d’auteurs de vos publications, à la position que vous souhaitez. Elle a même une affiliation : le laboratoire Cogitamus (« nous pensons », pour les non latinistes qui nous lisent).

Une identité qui vient de loin. 
Camille, un prénom utilisé couramment dans les ZAD, signera donc potentiellement beaucoup d’articles ! Aura-t-elle pour autant un fort h-index ? Cela ne l’intéresse guère… Car si l’on en croit sa biographie, « elle est insensible aux indicateurs élaborés par le management institutionnel de la recherche ». Héritière de la philosophie antique, son nom de famille est en effet synonyme de raison et d’intellect pour les Grecs anciens.

Les premiers papiers arrivent.
Camille Noûs, déjà spécialiste du moyen-âge castillan, commence à s’immiscer en physique. On signale en effet une première publication sur arXiv grâce à des chercheurs de l’université de Lorraine. Stéphane André, premier auteur de ce papier, voit en Camille Noûs une bonne manière d’« aborder ces questions politiques », souvent tues, avec les autres membres du labo. 

À lire aussi dans TheMetaNews

Les chercheurs aux portes du pouvoir

Le 24 avril dernier, ils étaient 14 à franchir les portes de l’Élysée pour un rendez-vous pas comme les autres avec Emmanuel Macron en personne. Quatorze collègues de toutes disciplines triés sur le volet (liste en pied d'article) en décembre dernier pour participer...

Des chaires d’excellence made in France

Le 22 avril dernier, un aréopage d’officiels et de chercheurs s’étaient donné rendez-vous à l’Institut Pasteur. Deux ministres —Frédéric Valletoux pour la Santé, Sylvie Retailleau pour la Recherche — un préfet, un maire d’arrondissement ainsi que le président du...

« Ce sont des comportements tout à fait classiques ! »

Vous l’ignoriez certainement mais le Cneser a déménagé : nous ne sommes plus dans le 5e arrondissement de Paris, au ministère de la Recherche mais dans le 13e, au ministère de l’Éducation nationale.La configuration est similaire : une salle lumineuse où sont disposées...