ūüĒ∑ Qui succ√®dera √† Antoine Petit ?




15 septembre 2021 | La recherche et sa politique
Autopsie
d’un clash

Passe d’armes. Twitter nous a apport√© cette semaine un “√©change” initi√© par ce tweet de Fr√©d√©rique Vidal se f√©licitant que parmi les dix publications les plus cit√©es en ces temps de Covid, deux √©taient fran√ßaises. Ce tweet faisait suite √† une interview sur BFM business, o√Ļ le pr√©sentateur nous gratifie pour l’anecdote d’un superbe lapsus √† 23’37.
Mise au ban.¬†Quelles publis exactement ? A bien regarder le Web of science, comme RogueESR l’a fait, une seule publi semble cocher ces crit√®res… et il s’agit de celle sign√©e Didier Raoult et consorts¬†concernant l’hydrochloroquine, dont on ne connait que trop¬†les probl√®mes m√©thodologiques. S’en suivent des r√©actions logiquement outrag√©es de twittos.
Balle au centre. Que nenni, répond la ministre le lendemain toujours sur Twitter, les deux études en question étaient celles-ci, bien françaises et faisant partie du top 10 de Nature. Pas très Dora tout cela mais le cacique marseillais semble ne pas y être impliqué. Pour une fois.

Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews

¬†PS. ¬†Merci pour vos retours suite √† notre dernier num√©ro sur Shanghai. S’il fallait r√©√©crire l√©g√®rement une phrase, ce serait celle-ci : ¬ę le seul budget d’Harvard (…) √©quivaut √† celui de toute la recherche fran√ßaise¬†¬Ľ car s’agit plut√īt de sa capitalisation boursi√®re. Mais le budget annuel de l’universit√© am√©ricaine √©quivaut tout de m√™me √† celui du CNRS en entier.


Le programme du jour
  • Antoine Petit succ√®dera-t-il √† Antoine Petit ?
  • Le Journal officiel au pas de course
  • Ils refont leur carte de visite
  • Et pour finir en forme de clin d’Ňďil (mais √† qui ?)



A partir d’ici 5¬†minutes intenses


¬†Des infos en peu de mots¬†¬†Il va √™tre notamment question d’int√©grit√© scientifique au Cneser du mercredi 15 septembre entre les syndicats et la ministre de la Recherche Fr√©d√©rique Vidal. Cette derni√®re devrait pr√©senter son texte d’application de la loi Recherche (en particulier son article 16) sur le sujet, dont vous trouverez un int√©ressant commentaire ici¬†/////////¬†Le minist√®re de la Recherche a publi√© l’√©dition 2020 de l’Emploi scientifique avec moult chiffres √† la clef¬†//////////


Antoine Petit veut rempiler


Le PDG du CNRS a récemment annoncé vouloir briguer un second mandat en janvier prochain.


Timing.¬†C’√©tait act√© en interne mais encore “off” le jour de la remise de la m√©daille d’or √† Fran√ßoise Combes le 7¬†septembre quand nous lui avions pos√© la question.¬†Antoine Petit a envoy√© le lendemain cette missive √† tous les agents CNRS annon√ßant sa volont√© de briguer un second¬†mandat √† la suite d’Anne Peyroche, partie dans les conditions que vous savez.¬†
Combien de t√™tes ? Le PDG du CNRS, que nous avions interview√© en pleine pol√©mique darwinienne, cultive depuis quatre ans un franc-parler qui ne laisse pas grand monde indiff√©rent. S’il est pour l’instant le seul candidat √† sa succession, d’autres personnalit√©s se d√©clareront surement (voir encadr√© ci-dessous).
Chemin de croix.¬†Le processus de d√©signation¬†du successeur d’Antoine Petit, dont le poste sera vacant √† partir du 25 janvier, ne sera pas qu’une simple formalit√©. Depuis 2020, la nomination de dirigeants d’EPST, entre autres, doit suivre toute un processus d√©taill√© dans cette circulaire…¬†mais pas transparent pour autant.
Formulaires. On y apprend notamment qu’¬ę aucun engagement formel ne doit eŐātre pris par le ministeŐÄre de tutelle en l’attente de la deŐĀcision du ministre chargeŐĀ du Budget qui dispose d’un deŐĀlai de trois mois pour prendre sa deŐĀcision aŐÄ compter de la reŐĀception d’un dossier complet ¬Ľ. Comme souvent, c’est Bercy qui donnera le la.


RogueESR tente le coup
Vous avez aim√© la candidature collective au Hc√©res (relisez notre interview de son pr√©sident Thierry Coulhon)¬†lanc√©e par ce collectif de chercheurs anonymes ? Vous allez aimer celle au CNRS. RogueESR¬†incite cette fois les chercheurs qui le peuvent √† adresser un dossier au minist√®re avant le 1er octobre sur la base d’un kit de candidature qui sera adress√© aux √©ventuels imp√©trants d’ici le 20 septembre. Faites vous conna√ģtre si cela vous int√©resse de diriger le CNRS.


¬† Le Journal officiel au pas de couse¬†¬†Une proc√©dure est en cours pour pourvoir un si√®ge vacant au sein du conseil scientifique du CNRS ; ceux qui sont int√©ress√©s doivent se manifester jusqu’au 28 septembre ///////¬†CNRS toujours (d√©cid√©ment) : il y a des √©lections au conseil d’administration du 22 au 18 septembre prochain¬†/////// Egalement un d√©cret que nous avions rat√© la semaine derni√®re concernant le cadre √©thique de l’exp√©rimentation animale¬†///////


¬†Ils refont leur carte de visite¬†¬†Elections en s√©rie √† l’Acad√©mie des Beaux-arts : Anne Poirier (sculpture), Anne D√©mians (architecture), Dominique Isserman (photographie)¬†///////¬†Nombreuses nominations au sein du Comit√© national de la recherche scientifique, le parlement du CNRS. Vous en faites peut-√™tre partie ? Faites nous signe¬†///////¬†Antoine Triller a √©t√© nomm√© secr√©taire perp√©tuel de la division des ¬ę sciences chimiques, biologiques et m√©dicales et leurs applications ¬Ľ de l’Acad√©mie des sciences¬† ///////¬†Pierre L√©vy et Lucie Marinier sont nomm√©s professeurs au Conservatoire national des Arts et m√©tiers¬†(Cnam) ///////¬†Thierry Mazars et Philippe Castera ont d√©missionn√© de leurs fonctions de professeurs de m√©decine g√©n√©rale √† mi-temps et c’est maintenant act√©¬†///////¬†Alain Sarfati est nomm√© administrateur provisoire de l’Insa Centre-Val de Loire, son pr√©d√©cesseur Nicolas Gascoin a √©t√© d√©mis de ses fonctions suite √† cette affaire¬†///////¬†Nathalie Colin a √©t√© nomm√©e au comit√© de s√©lection de l‚ÄôInspection g√©n√©rale de l‚Äô√©ducation, du sport et de la recherche¬†///////¬†L’ex directrice ce cabinet adjointe d’Am√©lie de Montchalin¬†Pauline Pannier devrait rejoindre le Cnes¬†///////¬†C√©cile Campagne est nomm√©e directrice de la valorisation et des partenariats industriels √† l’Institut Curie¬†///////¬†


Votre revue de presse express



Et pour finir

‚ÄĒ
Quand les paysans sous l’√®re Eido se r√©voltaient, ils √©crivaient leurs dol√©ances puis leur nom¬†en cercle afin qu’aucun leader n’√©merge et ne puisse √™tre puni. Ca vous rappelle un certain collectif de chercheurs¬†?¬†Merci¬†√† Nick Kapur (Via The Download)