Analyser, faire reproduire

— Le 17 mars 2023

Rendre ses recherches plus reproductibles, ça vous parle, mais comment faire en pratique ? Intitulé Recherche reproductible : principes méthodologiques pour une science transparente, ce MOOC aborde la prise de notes, le document computationnel et la réplicabilité des analyses. Concocté par trois chercheurs en informatique, bioinformatique et biophysique, ce module propose l’application sur trois outils de notebook différents : Jupyter, RStudio et Emacs/Org-mode. Des bases en Python et/ou en language R sont souhaitables. Pour des profils doctorant, ingénieur ou chercheur, le temps total estimé de 24h et vous avez un an pour le valider. Envie de lire sur le sujet ? Spectrum news raconte le cas précis de l’imagerie du cerveau pour des études sur l’autisme comme illustration du problème de réplicabilité des expériences en recherche biomédicale. Pour comparer différents travaux, l’ouverture des données s’est révélé bénéfique.

À lire aussi dans TheMetaNews

7 conseils pour votre soutenance

Check list pre-soutenance. On reste dans la thématique des jeunes chercheurs avec 7 conseils sur la soutenance de thèse prodigués par Nicolas, doctorant en science politique et fondateur du site Doctorat Donut. En résumé et quelque peu arrangé à notre sauce TMN...

Rendez vos documents accessibles

Pattes de mouche. Quand on partage un document à un collègue, on imagine rarement qu’il pourrait avoir du mal à le lire. Et pourtant, Sandra, docteure en physique, témoigne : elle n’a jamais reçu de réponse et n’a compris que plus tard que son manuscrit n’était pas...

Votre auto-bibliographie facile

HAL 9000. Réalisez très simplement votre auto-bibliographie grâce Arthur Perret de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Sa technique combinant HAL, ORCID et Zotero, il l'expose sur son blog. Après avoir déposé chacune de ses productions dans HAL en fournissant quelques...