Demandez les primes

— Le 22 juillet 2020

De quoi apaiser les esprits ?
On en sait un peu plus sur  les primes promises pour 2021 par le ministère.

C’est une des promesses majeures de la ministre. Des revalorisations pour tous les chercheurs dès l’année prochaine, avec un budget total de 92 millions d’euros pour « tous les personnels chercheurs, enseignants, enseignants‐chercheurs, ITRF, ITA et la filière bibliothèque ». Après une réunion le 15 juillet et une autre le 17 au ministère, beaucoup d’infos ont fuité de la rue Descartes. En voici un “digest” sonnant et trébuchant pour 2021 :
– La prime de recherche passera de 1 260 euros à 1 750 euros pour les professeurs et à plus de 2 300 euros pour les maîtres de conf’;
– La prime de recherche passera de 977 euros à plus de 1 600 euros pour les DR et à plus de 2 200 euros pour les chargés de recherche.

Cent euros pour enseigner. Avec un brin de mauvaise foi, on remarquera que la charge d’enseignement “vaut” 100 euros de prime en plus. Et avec un peu moins de mauvaise foi, que les jeunes chercheurs sont favorisés dès 2021 avant que leurs aînés ne les rattrapent à l’horizon 2027. Pas de nouvelles en revanche de l’embauche des jeunes chercheurs à au moins deux Smic.

Un calendrier de l’avent. Avec ces annonces, le ministère veut tracer la route jusqu’en 2027, date à laquelle chercheurs et enseignants-chercheurs devraient toucher en moyenne 9 600 euros par an de primes, soit un gain moyen compris entre 6 500 et 7 000 euros.

Moins égaux que les autres. Les primes des chercheurs restent très inférieures au reste de la fonction publique (5% versus 60% chez certaines catégories de fonctionnaires). Cela aura une importance toute particulière dans la future réforme des retraites que la Covid-19 a repoussé au moins à la fin de l’année.

À lire aussi dans TheMetaNews

La légion à la boutonnière

Ils ou elles sont devenus chevaliers, officiers, commandeurs.... voici la promotion de la Légion d'honneur du côté de la recherche. Et c'est parti pour la promo du 14 juillet de la Légion d'honneur, traditionnellement parue au Journal officiel le jour de la fête...

La rupture tranquille du doctorat

Des doctorats 100% dans le privé sans encadrant académique ? Le nouveau contrat doctoral de droit privé ouvre la voie malgré des garde-fous. C’est en toute discrétion que la naissance du contrat doctoral de droit privé crée un précédent. Instauré par un décret de...

Aux portes de l’Assemblée

Ils ou elles sont chercheurs et se sont présentés aux législatives. À la veille du second tour, on fait le compte (et quelques paris). Ballotages en série. Qui représentera de près ou de loin les labos au palais Bourbon ? Nous nous sommes amusés à recenser (avec...