Du rififi à la section 36

— Le 28 octobre 2020
Une décision du tribunal d’Angers prive de poste cinq chercheurs. Explication.

Contentieux et conséquences. C’est une histoire qui dure entre le chercheur Matthieu Grossetête et le CNRS, plus particulièrement sa section 36 (sociologie et science du droit). Le 07 octobre dernier, le tribunal a annulé le concours 2019 dont ce chercheur a été évincé et a condamné le CNRS à lui verser 1 500 euros.

Décisions désavouées. Le problème est maintenant que l’annulation s’étend aux cinq chercheurs promus en 2019, ce qui rend la situation un peu plus inextricable pour l’institut. Vous pourrez trouver la décision de justice ici grâce à Sound of Science. Pour rappel, c’est dans la même section que s’était produite l’affaire Oualhaci, pas plus tard que l’année dernière.

À lire aussi dans TheMetaNews

La légion à la boutonnière

Ils ou elles sont devenus chevaliers, officiers, commandeurs.... voici la promotion de la Légion d'honneur du côté de la recherche. Et c'est parti pour la promo du 14 juillet de la Légion d'honneur, traditionnellement parue au Journal officiel le jour de la fête...

La rupture tranquille du doctorat

Des doctorats 100% dans le privé sans encadrant académique ? Le nouveau contrat doctoral de droit privé ouvre la voie malgré des garde-fous. C’est en toute discrétion que la naissance du contrat doctoral de droit privé crée un précédent. Instauré par un décret de...

Aux portes de l’Assemblée

Ils ou elles sont chercheurs et se sont présentés aux législatives. À la veille du second tour, on fait le compte (et quelques paris). Ballotages en série. Qui représentera de près ou de loin les labos au palais Bourbon ? Nous nous sommes amusés à recenser (avec...