Emmanuel Macron coupe le cordon du Val-de-Grâce

— Le 9 décembre 2020

Le 04 décembre, à l’Institut Imagine
Le projet de campus numérique est officiellement lancé sur la friche de l’ancien hôpital militaire.

Le gratin de la recherche était réuni à l’institut Imagine. Le 04 décembre dernier, le Président ainsi que deux de ses ministres, Frédérique Vidal et Olivier Véran, accompagnés de nombreux présidents d’université et PDG d’instituts, ont poussé les portes de l’hôpital Necker pour porter le « Parisanté campus » sur les fonds baptismaux.

Penser immobilier. Vu l’ampleur du projet et le nombre des partenaires (Inserm, PSL, Inria, AP-HP, CNRS, Université de Paris, Health Data Hub…), il passera par une phase de préfiguration  à la « mi 2021 », la superficie du site devant à terme se monter à 75 000 m2.

La France a un Plan. Dôté de 400 millions de budget, ce « Parisanté campus » sera le fleuron d’un écosystème de la santé numérique, avec l’installation dès l’année prochaine de start-up, rejointes à l’horizon 2025 ou 2026 par des équipes de recherche des partenaires précités.
Un nouveau venu sans nom

La séquence présidentielle autour du Val-de-Grâce cachait une autre annonce : son entourage ainsi que le ministère de la Recherche ont ainsi évoqué la création d’une nouvelle agence, dont ni le nom ni le budget n’ont été révélés. Cette nouvelle structure serait le produit de la fusion de l’Agence de recherche sur le sida et les hépatites virales — côté financement — et de Reacting, le consortium monté ad hoc pour lutter contre la Covid en mars dernier. Yazdan Yazdanpanah, tout récemment auréolé d’un prix Inserm, y jouera certainement un rôle central.

À lire aussi dans TheMetaNews

Pourquoi les chercheurs fraudent-ils ?

À l'évocation du terme “fraude scientifique”, quelle image vous vient ? Peut-être celle d’un homme aux cheveux blancs, longs, arborant de grosses lunettes dans le style des années 1980 et une blouse blanche. Assis à son bureau, il explique calmement face caméra qu’il...

La recherche à la sauce NFP

Les commentateurs commentent, les pronostiqueurs pronostiquent… À l'heure où nous écrivons ces lignes, ni le nom du (ou de la) Première ministre ni de facto celui du ou de la future ministre de la Recherche ne sont connus. Les résultats surprise des élections...

En direct des JO de la reproductibilité

Grenoble, 26 juin 2024. Une vingtaine d’économistes se retrouvent par une journée ensoleillée sur le campus de Saint Martin d’Hères. Pas pour un énième séminaire mais pour une activité d’un genre nouveau : tenter de répliquer des résultats publiés dans des revues...