Eric Hardouin : « On ne peut qu’imaginer les besoins en 2030

— Le 26 avril 2021
Qui est Eric Hardouin ?
Plus de détails.


La 6G devrait être déployée vers 2030. Quels en seront les contours ?

Ce que sera en détails la 6G est un grand point d’interrogation mais nous travaillons aujourd’hui à ce qu’elle pourrait être. En termes de nouveaux usages, nous travaillons sur deux axes complémentaires, qui se nourrissent mutuellement : un travail sur les technologies pour repousser les limites de performance possibles, et un travail d’imagination — sans qu’elle soit totalement débridée — pour créer de nouveaux usages qui créent de la valeur pour la société grâce à ces nouvelles performances.

Quels seraient ces nouveaux usages précisément ?

Des capacités de communication plus immersives, une plus faible consommation énergétique dans les villes…. ce que nous développons doit bien sûr être faisable techniquement mais aussi soutenable au niveau environnemental. La condition est que la mise en œuvre de la technologie soit économiquement viable pour tous les acteurs impliqués. On ne peut qu’imaginer les besoins de 2030 : notre hantise est de développer des technologies qui ne servent à rien.

Les enjeux écologiques sont-ils anticipés ?

Nous avons une conviction, celle que la 6G doit être pensée dès le début pour remplir des objectifs sociétaux : par exemple, dépenser beaucoup moins d’énergie pour un bit transmis, améliorer la résilience des réseaux et l’inclusion numérique. Ce réflexe d’améliorer l’efficacité énergétique au moins autant que les débits n’est pas encore présent chez tous les acteurs, mais nous travaillons à faire progresser la prise de conscience.

À lire aussi dans TheMetaNews