Et si le Hcéres facturait ?

— Le 9 juin 2021
La Cour des comptes projette de rendre les évaluations payantes. Le Hcéres n’est pas pour.

Du temps de cerveau. La lecture des rapports de la rue Cambon est toujours instructive (mais parfois rébarbative). Celui consacré au Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres), dirigé par Thierry Coulhon (relisez notre interview de l’intéressé) depuis novembre dernier, n’échappe pas à la règle. Il préconise au passage d’envisager « une forme de cotation des unités de recherche [pourtant abandonnée en 2013, NDLR] ».

Business model. Au passage, parce que l’objectif est ailleurs. Maintenant doté d’une personnalité morale, le Hcéres doit partir à la conquête de son modèle économique. La Cour des comptes a pu ainsi calculer le coût de l’évaluation d’une unité de recherche : 11 000 euros environ (40 000 euros pour un établissement) sachant que le Hcéres rend quatre à cinq rapports par jour (!) depuis deux ans.

Facturez, je le veux. La Cour a pourtant une solution, pas des plus populaires : « L’introduction d’une facturation systématique auprès des universités et autres structures (…) le rapprocherait d’autres modèles existant en France ». Les intéressés n’apprécient pas. Contacté, le président du Hcéres écarte tout retour des notations ou une possible facturation des évaluations.

À lire aussi dans TheMetaNews

La légion à la boutonnière

Ils ou elles sont devenus chevaliers, officiers, commandeurs.... voici la promotion de la Légion d'honneur du côté de la recherche. Et c'est parti pour la promo du 14 juillet de la Légion d'honneur, traditionnellement parue au Journal officiel le jour de la fête...

La rupture tranquille du doctorat

Des doctorats 100% dans le privé sans encadrant académique ? Le nouveau contrat doctoral de droit privé ouvre la voie malgré des garde-fous. C’est en toute discrétion que la naissance du contrat doctoral de droit privé crée un précédent. Instauré par un décret de...

Aux portes de l’Assemblée

Ils ou elles sont chercheurs et se sont présentés aux législatives. À la veille du second tour, on fait le compte (et quelques paris). Ballotages en série. Qui représentera de près ou de loin les labos au palais Bourbon ? Nous nous sommes amusés à recenser (avec...