La loi Recherche a toujours sa cape d’invisibilité

— Le 11 mars 2020
Aux lendemains d’un apex de mobilisation contre ce texte fantôme, on fait le point sur ce qui le rend encore vaporeux.

Au moins l’info circule. 
Pas le contenu de la loi, non, mais les raisons de son blocage, toujours pas levé après un an de discussions. C’est un compte-rendu d’une rencontre entre les sociétés savantes et les services de Matignon en la personne de Philippe Baptiste qui permet de les lister :

Un agenda plein comme un œuf. La loi Retraite (et un autre texte sur l’audiovisuel) vont occuper les esprits des parlementaires encore de nombreuses semaines. En plus l’Assemblée est en travaux cet été !

Un cadrage budgétaire plus qu’incertain. Les revalorisations promises par Frédérique Vidal pour les personnels de recherche, au-delà des annonces déjà faites, et l’augmentation du budget du ministère de la Recherche sont à mettre au conditionnel. Un regard du côté de Bercy…

Résultat : un texte à la découpe. La loi Recherche, dont certaines dispositions comme le CDI de chantier sont déjà entérinées, ressemblera certainement à une partition d’orgue de Barbarie, la majorité des mesures étant prises après son vote par décrets et ordonnances. Vous avez dit Arlésienne ?
Facs et labos dans la rue
Le 05 mars dernier, ce sont 25 000 personnes (selon les organisateurs) qui ont battu le pavé parisien avec des mots d’ordre toujours mêlés contre le projet de loi retraite et la loi Recherche. D’autres mobilisations sont à prévoir courant mars.

À lire aussi dans TheMetaNews

La longue odyssée d’Odyssée

Aujourd’hui, en recherchant “odyssée” sur internet, la première occurrence que vous renverra Google est peut-être comme chez nous une plateforme de vidéos avec des contenus complotistes. Ce sera bientôt, si tout va bien, votre nouvelle plateforme pour candidater aux...

La recherche argentine clouée au pilori

« La science n’est pas chère, c’est l’ignorance qui l’est », peut-on lire sur les pancartes brandies par les chercheurs devant le Polo Cientifico [le ministère de la Recherche, NDLR] le 14 février dernier à Buenos Aires, en Argentine. Depuis quelques mois, les...

Fin de vie nébuleuse pour Galaxie

Pour vous, utilisateurs et utilisatrices de Galaxie, la plateforme est le passage obligé pour toute candidature à des postes d’enseignants-chercheurs (on vous en beaucoup parlé cette année avec notre série concours), mais aussi pour la qualification ou les primes. Si...