Le 5 mars, ça passe ou ça casse la Loi Recherche

— Le 4 mars 2020
Tout dans le calendrier de la loi et celle de la mobilisation converge vers ce rendez-vous où facs et labos sont appelés à s’arrêter.

Côté syndicats, il ne manque personne à l’appel. 
Un front syndical (Sgen CFDT, Fage, SNPTES, Sup Recherche, Unsa…) appelle à une journée de grève le 05 mars mais pas au retrait pur et simple de la Loi recherche comme d’autres (CGT, SNCS, FO, Sud, SNCS…) ainsi que le Collectif facs et labos en lutte, qui annonce une manifestation le même jour à 14h en point d’orgue.

Frédérique Vidal égrène les annonces. 
Après avoir rencontré en petit comité les directeurs de recherche du CNRS à Paris, à Grenoble, puis à Marseille à la Cité de l’innovation ainsi que les chercheurs en sciences humaines et sociales, à qui elle a fait quelques annonces ad hoc, la ministre lève le voile très progressivement sur “son” projet de loi, qui attend toujours d’être présenté au Conseil des ministres.

À lire aussi dans TheMetaNews

Bienvenue au petit théâtre des auditions

Ce papier fait partie de notre série sur les concours comprenant notre poster agenda à télécharger et partager librement. Tic-tac… Les premières listes des sélectionnés pour les auditions vont commencer à tomber ! Côté chargé·e de recherche (CR), le CNRS ouvrira le...

Quand les chercheurs jouent les prolongations

Vous avez certainement un émérite dans votre entourage professionnel. Leur population n’a été toutefois que très peu étudiée. Une enquête de 2018, réalisée par le réseau des vice-présidents Recherche, dépendant de France Universités, auprès d'une quarantaine...

Femmes et maths : vers un amour réciproque ?

Image extraite du Théorème de Marguerite montrant une doctorante en mathématiques aux prises avec de nombreux défis personnels… et académiques – relire l'interview de la réalisatrice Anna Novion. Depuis vingt ans, c’est l’encéphalogramme plat : la proportion de femmes...