Les trois frenchies derrière Crispr

— Le 22 février 2021

Chauvinisme express
L’histoire de Crispr-Cas9 est un long roman qui passe par l’Hexagone.

Travail d’équipe. Si l’histoire populaire ne retiendra qu’Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna pour la découverte de CrisprCas9 avec ce papier fondateur, elles n’ont pas cheminé seules. Outre les travaux pionniers d’Atsuo Nakata sur le sujet (voir encadré ), Rodolphe Barrangou et Philippe Horvath, co récipiendaires en 2016 du prix Gairdner (le « bébé Nobel »), ont également joué un rôle de premier plan dans cette découverte.

Agroalimentaire… Ces deux autres frenchies ont des profils moins « académiques » que leurs consœurs : Philippe Horvath a rapidement rejoint le groupe agroalimentaire Rhodia (racheté par le danois Danisco en 2004) après sa thèse en 2000 pour travailler sur les ferments lactiques. Idem pour son cadet de cinq ans Rodolphe Barrangou débauché lui par Danisco en 2005… avant que Danisco soit absorbé par le géant DuPont en 2011 et par IFF il y a quelques jours.

…mon cher Watson. Mais pourquoi se sont-ils intéressés à Crispr ? Initialement pour fabriquer des yaourts. Les ferments à l’origine de nos produits laitiers utilisent en effet CrisprCas9 pour se défendre contre leur prédateur naturel, des virus appelés bactériophages. Danisco s’empresse à partir de 2005 de déposer une volée de brevets autour de CrisprCas9 avant que les deux frenchies, pourtant chercheurs dans le privé, ne publient leur découverte dans Science. La consécration. Et le début d’une longue histoire. 

The rest is history   La communauté Crispr — qui se réunit tous les ans lors d’un CrisprCon — devient subitement beaucoup plus nombreuse et affine ce procédé aux applications vertigineuses (voir plus bas). En 2018, pas moins de 1 300 publications mentionnaient Crispr.
Trombinoscope (non exhaustif) de Crispr 

Emmanuelle Charpentier  Chercheuse à la carrière internationale et au franc parler certain, elle simplifie CrisprCas9 avec Jennifer Doudna pour en faire un outil d’édition génétique. Nobel, bien sûr. 

Jennifer Doudna La corécipiendaire du Nobel Crispr, chercheuse à Berkeley, elle s’est très tôt inquiétée des applications de CrisprCas9 et l’a narré dans ce récit à la première personne.

 Philippe Horvath Après un doctorat à Strabourg, ce chercheur a fait toute sa carrière dans le privé et a déposé 62 brevets liés à la technologie Crispr qu’il a contribué à faire émerger.

Rodolphe Barrangou Collaborateur de Philippe Horvath chez Danisco, il est maintenant professeur à l’universersité de Caroline du Nord et rédacteur en chef du Crispr Journal depuis sa création. 

Atsuo Nakata Ce pionnier de Crispr a publié en 1987 un papier fondateur sur ces obscures séquences génétiques qui, 30 ans plus tard, sont en train de révolutionner la biologie. 

À lire aussi dans TheMetaNews

La légion à la boutonnière

Ils ou elles sont devenus chevaliers, officiers, commandeurs.... voici la promotion de la Légion d'honneur du côté de la recherche. Et c'est parti pour la promo du 14 juillet de la Légion d'honneur, traditionnellement parue au Journal officiel le jour de la fête...

La rupture tranquille du doctorat

Des doctorats 100% dans le privé sans encadrant académique ? Le nouveau contrat doctoral de droit privé ouvre la voie malgré des garde-fous. C’est en toute discrétion que la naissance du contrat doctoral de droit privé crée un précédent. Instauré par un décret de...

Aux portes de l’Assemblée

Ils ou elles sont chercheurs et se sont présentés aux législatives. À la veille du second tour, on fait le compte (et quelques paris). Ballotages en série. Qui représentera de près ou de loin les labos au palais Bourbon ? Nous nous sommes amusés à recenser (avec...