L’Europe a-t-elle oublié la recherche ?

— Le 13 septembre 2019
Imaginez un gouvernement français sans ministre de la Recherche mais avec une ministre de la Jeunesse et des Sports qui s’occuperait aussi de science. Etrange, oui c’est pourtant le cas à la Commission européenne depuis la nomination – qui doit encore être entérinée le 1er novembre – de la Bulgare Mariya Gabriel au poste de commissaire à l’Innovation et à la Jeunesse. Un intitulé valise qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Fort heureusement, sa lettre de mission est beaucoup plus claire, puisqu’il est notamment question du programme Horizon Europe. Son prédécesseur à ce poste, Carlos Moedas, lui a cédé sa place en regrettant que son poste de commissaire à la Recherche n’intéressait en réalité « personne »

À lire aussi dans TheMetaNews

La légion à la boutonnière

Ils ou elles sont devenus chevaliers, officiers, commandeurs.... voici la promotion de la Légion d'honneur du côté de la recherche. Et c'est parti pour la promo du 14 juillet de la Légion d'honneur, traditionnellement parue au Journal officiel le jour de la fête...

La rupture tranquille du doctorat

Des doctorats 100% dans le privé sans encadrant académique ? Le nouveau contrat doctoral de droit privé ouvre la voie malgré des garde-fous. C’est en toute discrétion que la naissance du contrat doctoral de droit privé crée un précédent. Instauré par un décret de...

Aux portes de l’Assemblée

Ils ou elles sont chercheurs et se sont présentés aux législatives. À la veille du second tour, on fait le compte (et quelques paris). Ballotages en série. Qui représentera de près ou de loin les labos au palais Bourbon ? Nous nous sommes amusés à recenser (avec...