Surveillez vos fiches de paie

— Le 3 février 2021

L’argent ne fait pas le bonheur…mais y contribue
L’accord de revalorisation des primes et des carrières devient réalité.

Passez au paiement. L’annonce avait été faite en grandes pompes sur le perron de Matignon en octobre dernier : les primes des chercheurs — et certains autres personnels — allaient être revalorisées dès 2021. Si ces “revalos” exclusivement sous forme de primes n’ont pas été versées en janvier pour des raisons techniques, elles le seront à partir de février ou mars jusqu’à juin, en fonction des établissements.

Pied au plancher. Ministère et syndicats signataires (Sgen-CFDT, SNPTES, Unsa) ont mis sur pied hier le comité de suivi de la mesure (c’est pourquoi on vous en parle). Rien n’a changé par rapport au texte d’octobre (qu’on vous remet pour mémoire) à deux mesures près, annoncées hier.

Vente pyramidale. Ce ne sont pas 400 maîtres de conférence qui seront nommés professeur l’année prochaine mais bien 800 (ce qui a été salué). Et, dans cinq ans au lieu de sept, les universités compteront 40% de prof et 60% de maîtres de conférence. Cela s’appelle du repyramidage et cela n’a rien d’égyptien.

Augmentations à venir. Petit rappel sur les montants de ces augmentations, qui concerneront la PRES pour les enseignants chercheurs et la PR pour les chercheurs (trop de détails ici), parce qu’elles sont tout de même significatives : 
la prime de recherche (PR)  passe à 1840 € pour les profs et 2350 euros pour les maîtres de conférence (6400€ en 2027) ; 
la prime de recherche et d’enseignement supérieur  (PRES) passe cette année à 1620 € pour les directeurs de recherche et 2220 € pour les chargés de recherche (6400€ en 2027); des requalifications sont prévues pour les personnels techniques de recherche (ITRF). 

Des critiques malgré tout  Si les signataires parlent d’accord historique, les non signataires dénoncent des demi-mesures, demandent toujours le retrait de la LPR et protestent en appelant à grève demain 04 février (dans le cadre d’un mouvement plus large prévu depuis plusieurs semaines).

À lire aussi dans TheMetaNews

La légion à la boutonnière

Ils ou elles sont devenus chevaliers, officiers, commandeurs.... voici la promotion de la Légion d'honneur du côté de la recherche. Et c'est parti pour la promo du 14 juillet de la Légion d'honneur, traditionnellement parue au Journal officiel le jour de la fête...

La rupture tranquille du doctorat

Des doctorats 100% dans le privé sans encadrant académique ? Le nouveau contrat doctoral de droit privé ouvre la voie malgré des garde-fous. C’est en toute discrétion que la naissance du contrat doctoral de droit privé crée un précédent. Instauré par un décret de...

Aux portes de l’Assemblée

Ils ou elles sont chercheurs et se sont présentés aux législatives. À la veille du second tour, on fait le compte (et quelques paris). Ballotages en série. Qui représentera de près ou de loin les labos au palais Bourbon ? Nous nous sommes amusés à recenser (avec...