Faux jumeaux Ep. 2

— Le 30 novembre 2022

Alors qu’il y a un mois, on découvrait qu’Antoine Petit venait d’être admis aux concours du CNRS, notre lecteur Benjamin Guillaume de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (Cdefi) nous a envoyé cette photo prise dans une rue orléanaise. Sachez qu’il existe une autre rue Antoine Petit en région parisienne à Fontenay-aux-Roses. – celle d’Orléans est quand même plus charmante à notre goût. Mais qui est cet Antoine Petit ? Certainement le médecin qui a vécu à Orléans au XVIIIème siècle, également professeur d’anatomie au Jardin du Roi (l’ancêtre du Muséum national d’histoire naturelle) et qui avait fait don d’une maison… à Fontenay-aux-Roses.

À lire aussi dans TheMetaNews

La classe académique

En costume-cravate ou nœud papillon, voici comment s'habillaient vos prédécesseurs – ici les professeurs de la faculté de physique de Besançon – dans cette première moitié du XXème siècle. Avant que Decathlon et ses vêtements de rando ne viennent tout bouleverser,...

Embarquement immédiat

Le chef d’État du Salvador Nayib Bukele, qui se présente lui-même avec ironie comme un “dictateur cool”, a annoncé sur X que son pays allait offrir 5 000 passeports gratuits à des « étrangers hautement qualifiés » — à savoir des scientifiques, ingénieurs, médecins,...

Fiat Lux

Ma collègue Noémie est allée suivre une séance du Cneser – relire son dernier compte-rendu d'audience de la série Comparutions – qui vient d'emménager dans le 13ème arrondissement parisien et ce cartoon accroché aux murs, véritable illustration de notre analyse sur...