Joy Detection

— Le 4 septembre 2020
De la détection de pulsar à une pochette d’album, il n’y avait que deux pas — ou plutôt deux personnes : Harold D Craft, Jr. qui a publié il y a pile 50 ans cette visualisation dans sa thèse et le graphiste Peter Saville, qui l’utilise neuf ans plus tard pour la couverture de Unknown Pleasures, album mythique de Joy Division.
(© Harold D Craft, Jr.) 

 

À lire aussi dans TheMetaNews

Voir Leiden et comprendre

Inspirés par les poèmes peints au mur de la ville, deux physiciens ont eu l'idée folle d'y inscrire aussi les formules de physique découvertes à Leiden aux Pays Bas, haut lieu historique des sciences et notamment de la physique. Spin de l’électron, période du pendule,...

James Webb Superstar

C'est un fait (et c'est un peu injuste pour les autres disciplines) mais quand la science pointe vers les étoiles, tout le monde lève les yeux. Il faut dire que la qualité des images du tout nouveau télescope James Webb a de quoi faire tourner les têtes. Voici une...

L’effet cravate

Voici à quoi ressemblerait un homme de Néandertal en costume moderne ! Basé dans la vallée de Neander où a été retrouvé le premier Néandertalien identifié comme tel en Europe, le Neanderthal Museum en Allemagne propose une reconstitution de son environnement d'époque...