Pardon royal

— Le 12 septembre 2022

Il y a près de dix ans, la récemment défunte reine Elizabeth II a accordé son pardon à un scientifique : il n’est autre qu’Alan Turing, scientifique de génie (Enigma !) condamné pour homosexualité en 1959. Ce genre de pardon n’a été accordé qu’à une demi-douzaine de reprise pendant le règne elizabethain.

À lire aussi dans TheMetaNews

La classe académique

En costume-cravate ou nœud papillon, voici comment s'habillaient vos prédécesseurs – ici les professeurs de la faculté de physique de Besançon – dans cette première moitié du XXème siècle. Avant que Decathlon et ses vêtements de rando ne viennent tout bouleverser,...

Embarquement immédiat

Le chef d’État du Salvador Nayib Bukele, qui se présente lui-même avec ironie comme un “dictateur cool”, a annoncé sur X que son pays allait offrir 5 000 passeports gratuits à des « étrangers hautement qualifiés » — à savoir des scientifiques, ingénieurs, médecins,...

Fiat Lux

Ma collègue Noémie est allée suivre une séance du Cneser – relire son dernier compte-rendu d'audience de la série Comparutions – qui vient d'emménager dans le 13ème arrondissement parisien et ce cartoon accroché aux murs, véritable illustration de notre analyse sur...