Pas de chocolat, pas de Nobel

— Le 24 novembre 2022

La consommation de chocolat, connue pour augmenter les capacités cognitives, serait-elle à l’origine du succès des lauréats du prix Nobel ? Le professeur suisse Franz H. Messerli a tracé le nombre de prix Nobel par habitant d’un pays en fonction de la consommation nationale de chocolat dans un article publié dans le très sérieux New England Journal of Medecine. La relation semble presque proportionnelle et la Suisse se retrouve bien évidemment à exploser tous les scores. Une limitation : l’étude tient compte uniquement des consommations de chocolat moyenne par pays et non précisément celles des scientifiques. Qui sont les plus gourmands ?

À lire aussi dans TheMetaNews

La classe académique

En costume-cravate ou nœud papillon, voici comment s'habillaient vos prédécesseurs – ici les professeurs de la faculté de physique de Besançon – dans cette première moitié du XXème siècle. Avant que Decathlon et ses vêtements de rando ne viennent tout bouleverser,...

Embarquement immédiat

Le chef d’État du Salvador Nayib Bukele, qui se présente lui-même avec ironie comme un “dictateur cool”, a annoncé sur X que son pays allait offrir 5 000 passeports gratuits à des « étrangers hautement qualifiés » — à savoir des scientifiques, ingénieurs, médecins,...

Fiat Lux

Ma collègue Noémie est allée suivre une séance du Cneser – relire son dernier compte-rendu d'audience de la série Comparutions – qui vient d'emménager dans le 13ème arrondissement parisien et ce cartoon accroché aux murs, véritable illustration de notre analyse sur...