Oréo malgré lui

— Le 22 avril 2022

Il suffit parfois d’un jeu de mot pour changer le monde… ou pour publier un papier : la preuve avec Gareth McKinley et John Hart. Ces deux chercheurs du MIT aux États-Unis ont publié ce certainement très intéressant papier baptisé “On Oreology, the fracture and flow of ‘milk’s favorite cookie” en étudiant la répartition du fourrage à la crème quand on sépare les deux parties d’un Oréo. Ils ont même inventé une machine pour étudier le phénomène (visible ci-dessus ou ici) ! Et le jeu de mot, direz-vous ? Leur discipline s’appelle la rhéologie (via Usine Nouvelle)

À lire aussi dans TheMetaNews

Entre deux eaux

Coincé entre le doctorat et le poste permanent, le postdoc est vraiment l'âge ingrat de la recherche... Le meme réalisé par la chargée de recherche Julie Teresa Shapiro illustre bien le décalage entre deux visions de ce passage obligé dans la carrière de chercheur. On...

La classe saclaysienne

Armé de son appareil photo, le physicien Guillaume Blanc s’est amusé à détourner des paysages du campus Paris Saclay. Saurez-vous deviner qui se cache derrière ce nom tronqué ? Et voici l’intégralité de la série.

Grand theft auto

La recherche mène à tout et parfois au vol de voiture : Josep Pi Rodriguez est un chercheur en sécurité informatique qui a réussi à hacker une Tesla grâce à son portable et à un complice (pardon un collègue). Toute l'histoire en vidéo avec les explications.