Oréo malgré lui

— Le 22 avril 2022

Il suffit parfois d’un jeu de mot pour changer le monde… ou pour publier un papier : la preuve avec Gareth McKinley et John Hart. Ces deux chercheurs du MIT aux États-Unis ont publié ce certainement très intéressant papier baptisé “On Oreology, the fracture and flow of ‘milk’s favorite cookie” en étudiant la répartition du fourrage à la crème quand on sépare les deux parties d’un Oréo. Ils ont même inventé une machine pour étudier le phénomène (visible ci-dessus ou ici) ! Et le jeu de mot, direz-vous ? Leur discipline s’appelle la rhéologie (via Usine Nouvelle)

À lire aussi dans TheMetaNews

Techno-folie

Qui aurait pu prédire que nous marcherions tous un jour les yeux rivés sur nos écrans de poche ? L’auteur de science-fiction René Barjavel ! Il l’avait imaginé dès 1947, comme le montre cette vidéo d’archives ressortie des cartons par Michel Mompontet. Presque tout y...

Microcosmos à pâte dure

La prochaine fois que vous croquerez dans un morceau de mimolette, sachez que vous n'êtes pas seul·e mais très certainement en compagnie de cirons de la farine au nom si mignon qu'on regretterait presque de les manger. Une observation faite in situ dans ce fromage...

Houdan-de-la-mer

Si les eaux étaient montés au point que l'Île-de-France devienne une île, voici à quoi elle ressemblerait. Réalisée par Lucas Destrem, cette carte s'inscrivait dans le challenge #30DayMapChallenge qui propose un thème à chaque jour de novembre, et ce tous les ans...