Painted with air pollution

— Le 10 mai 2021
Si le stockage de carbone n’est pas encore généralisé, pourquoi ne pas déjà le réutiliser ? Un pot d’échappement qui transforme les émissions en encre de chine, c’était le projet de la start-up indienne Air-ink. Outil des grapheurs à sa sortie en 2016, la technologie sert maintenant à imprimer des t-shirts.
Crédit photo : William Murphy 

 

À lire aussi dans TheMetaNews

50 years later

Il n’y a qu’en maths que ça pouvait arriver : deux articles viennent d’être rétractés car ils plagiaient une thèse écrite en polonais… 50 ans plus tôt ! C'est en effet typiquement en maths que se retrouvent des résultats vieux d'un demi-siècle mais toujours pas...

Votre prez, SVP

Mais qui prépare ses slides une semaine en avance pour une intervention orale, qui ? Alors manifestons pour que cela cesse 🙂

Go to p.1409 first

Imaginez que dans votre article, la page 5 se retrouve avant la page 4… C’est ce qui est arrivé aux auteurs de cette publication de 1987, et pour laquelle un erratum a été publié quelques mois après son impression. Le mal étant déjà fait, des petits malins ont indiqué...